Foire aux questions

 

Dans cette rubrique, l'équipe du CRA Auvergne apporte des réponses

aux questions fréquemment posées.

 

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ?

Vous pouvez nous l'adresser via le formulaire prévu à cet effet.

   

Diagnostic 

 

Qu’entend-t-on par diagnostic ?


Le diagnostic de l’autisme et des TED est clinique, il n’existe pas de test diagnostique  ou de prise de sang. Le diagnostic repose sur une observation pluridisciplinaire de professionnels formés et expérimentés (psychiatre, psychologue, psychomotricien, orthophoniste, infirmier, éducateur).

Le diagnostic d’autisme se base sur l’observation de perturbations qualitatives dans les domaines des interactions sociales réciproques et de la communication et sur celle du caractère restreint répétitif des comportements, des intérêts et des activités.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a diffusé des recommandations  pour la pratique professionnelle du diagnostic de l’autisme.


Où et à qui s'adresser pour faire un diagnostic ?


Il n'exise pas d'unité d'évaluation pour diagnostiquer les troubles du spectre autistique chez les adultes en Auvergne. Si vous souhaitez une évaluation diagnostique, adressez-vous à un psychiatre qui sollicitera lle CRA Auvergne si besoin.

 

Téléchargez le schéma ci-dessous pour visualiser le processus à suivre.

Schéma - Diagnostic
Schéma Diagnostic.pdf
Document Adobe Acrobat 198.7 KB

 

 

Prise en charge

Je cherche une structure de prise en charge adaptée, quelles sont les démarches à faire ?

 

Vous pouvez vous adresser à la MDPH qui pourra vous renseigner sur les structures existantes et répondant à vos attentes. La MDPH pourra également vous aider à remplir le formulaire de demande d’orientation vers un établissement.

L’assistante sociale du CRA peut également vous recevoir, sur rendez-vous, pour vous aider dans vos recherches et vos démarches.

 

Combien coûte une prise en charge en établissement médico-social?

 

- Pour les enfants et adolescents :

Les IME sont pris en charge intégralement par la Sécurité Sociale qui verse un prix de journée fixé par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

 

- Pour les adultes :

Les Foyers se voient attribuer un prix de journée (fixé par l’ARS) calculé en fonction des besoins des personnes et du fonctionnement de l’établissement. Une participation qui ne peut dépasser 70% de l’AAH est demandée au résidant. L’allocation logement est versée par la CAF. Le reste des frais de séjours est facturé à "l’aide sociale à l’hébergement des personnes handicapées" du Conseil Général. A noter : l'allocation logement et l'aide sociale nécessitent au préalable des demandes et ne sont pas automatiquement attribuées. 

Les Maisons d'Accueil Spécialisées (MAS) sont financées par la Sécurité Sociale. La personne accueillie est astreinte au paiement du forfait journalier de 18€ (tarif 2011).


Quelles sont les ressources des personnes handicapées attribuées par la MDPH ?

 

Enfants et adolescents : L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) est versée aux parents d’enfants handicapés. Une demande doit être déposée auprès de la MDPH. Des compléments existent en fonction des besoins en aide humaine, matérielle et technique. La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) peut également être demandée à la place des compléments.

 

Adultes : Les adultes peuvent bénéficier de l’allocation adulte handicapé en fonction de leur situation par une demande auprès de la MDPH. Ils peuvent également demander la  PCH à domicile ou en établissement.

 

La prestation de compensation du handicap est attribuée sous certaines conditions en fonction du handicap. Plusieurs aides peuvent être demandées selon les besoins : aides humaines, aides techniques, aides à l’aménagement du domicile, aides au transport ou à l’aménagement du véhicule, aides spécifiques, aides animalières.

La prestation de compensation du handicap peut être attribuée en établissement sous certaines conditions. Le montant attribué sera moins important qu’à domicile.

 

Mon enfant présente des troubles du comportement (destruction, agressivité, cris…)

Quelles solutions peut-on envisager ?

 

-          Dans un premier temps, il faut demander un avis aux professionnels qui s'occupent de votre enfant (psychiatre, médecin généraliste, psychologue, éducateur spécialisé…).

-          Si la personne n’est pas prise en charge au sein d’un établissement spécialisé, il faut consulter votre pédopsychiatre ou psychiatre.

-          Enfin, si la situation est complexe, un avis peut être demandé au CRA (si possible par le biais du médecin psychiatre ou pédopsychiatre qui le suit).

 

Dans tous les cas il faut éliminer une cause médicale (fièvre, constipation, douleur…)

 

Où puis-je trouver une orthophoniste spécialisée en autisme près de chez moi ?

 
Toutes les orthophonistes sont à même de travailler la communication et le langage (oral et écrit) avec une personne autiste. Certaines ont des formations plus spécifiques (PECS, Makaton), il faut s'adresser à l'orthophoniste pour lui demander ses formations.
Les orthophonistes bénéficient aussi d'un réseau qu'elles peuvent contacter pour une prise en charge de personnes autistes orthovergnautisme@live.fr

 


Professionnels dans une structure accueillant des personnes avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA), nous souhaitons améliorer la prise en charge globale de nos résidents et/ou nous rencontrons une difficulté avec l'un d'eux. Que peut proposer le CRA ?

 

-          Le CRA met à la disposition des professionnels un centre de documentation (livres, films, articles, matériels éducatifs…) pour enrichir vos connaissances et vos pratiques.

-          L'équipe du CRA peut informer ou conseiller sur la prise en charge de la personne, sur le trouble, les problèmes de comportement, sur la sexualité, sur les traitements médicamenteux, ou sur d’autres domaines spécifiques.

-          L’équipe du CRA peut se déplacer au sein de la structure pour évaluer la situation.

 


Scolarisation

 

Mon enfant est autiste. Peut-il être scolarisé ?

Chaque enfant autiste a le droit d'être scolarisé. La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées renforce les actions en faveur de la scolarisation des élèves handicapés. Elle affirme le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile, à un parcours scolaire continu et adapté. Les parents sont de plus étroitement associés à la décision d'orientation de leur enfant et à la définition de son projet personnalisé de scolarisation (P.P.S.).

 

Les étapes d'un projet personnalisé de scolarisation sont differents d'un département à un autre. Il convient aux parents de contacter la MDPH de leur département pour connaître la procédure.

Allier

Cantal

Haute-Loire

Puy-de-Dôme

 

 

 

Quels sont les soutiens possibles pour la scolarisation ?

Lors de la scolarisation d’un enfant porteur de handicap une ESS (Equipe de Suivi de Scolarité) est organisée par l’enseignant référent afin d’évaluer les besoins de l’enfant et les aménagements nécessaires. Les aménagements peuvent correspondre à une aide humaine (AVS), une aide matérielle (ordinateur, photocopies…) ou une adaptation de l’emploi du temps.

Vous pouvez contacter l'assistante sociale du CRA Auvergne qui vous guidera dans vos démarches.

Santé

Mon enfant souffre de problèmes dentaires ou ophtalmologiques. A qui s’adresser ?

Lorsque votre enfant ne présente pas de problèmes de comportement ou d’anxiété particulière et selon ses capacités de communication, il est tout à fait possible d’aller chez votre dentiste ou ophtalmologue habituel.

Dans les situations plus délicates il est possible de prendre contact avec la faculté dentaire de Clermont Ferrand (04-73-75-03-04) ou avec le service d’ophtalmologie du CHU Clermont Ferrand (04-73-75-14-78).

Vie quotidienne, loisirs, vacances

 

Je cherche une baby-sitter. A qui m’adresser ?

Il n’existe pas de formation spécifique pour les assistantes maternelles ou pour les baby-sitters, ou d’association qui gère ce type de demande. La recherche d’une baby-sitter doit donc suivre les canaux habituels, il s’agit après d’informer la personne et de s’assurer de ses capacités d’adaptation.


Existe-t-il des séjours adaptés et/ou des structures de loisirs pour les vacances ?

Existe-t-il des séjours de rupture ?

 

En Auvergne, il existe peu de structures qui accueillent des personnes avec des troubles du spectre autistique pour des séjours de rupture, des accueils temporaires, des séjours adaptés ou des séjours de loisirs.

L’assistante sociale du CRA peut vous aider dans les recherches d’une structure en fonction de l’âge. Elle peut également vous aider dans les démarches d’aide au financement de ces séjours. Si vous êtes déjà en contact avec l'assistante sociale de votre secteur, elle peut si besoin solliciter l'assistante sociale du CRA.

 


Insertion professionnelle

 

Je suis autiste et je ne trouve pas d’emploi, à qui puis-je m’adresser ?

 

- Vous êtes reconnu travailleur handicapé :

Pour travailler en milieu ordinaire, vous pouvez vous adresser à Cap Emploi, qui vous recevra pour un entretien et évaluera avec vous vos compétences et capacités pour une recherche d’emploi.

Pour travailler en milieu protégé (ESAT), vous devez déposer une demande auprès de la MDPH.

 

- Vous n’êtes pas reconnu travailleur handicapé :

Vous pouvez prendre rendez-vous auprès du Pôle Emploi.

 


Associations

 

Existe-t-il des associations de parents en région Auvergne ?

Il existe plusieurs associations de parents sur la région, elles n’ont pas toutes le même rôle. Certaines gèrent des structures médico-sociales, d’autres s’orientent sur la proposition  de loisirs ou proposent un lieu d’écoute pour les familles.

En fonction de vos attentes le CRA pourra vous orienter dans vos recherches.


Centre de documentation

Je suis parent d'un enfant autiste. Puis-je avoir accès au centre de documentation ?

 

Oui, le centre de documentation est accessible à toutes personnes en recherche d'informations sur l'autisme et les TED (professionnels, étudiants, familles, personnes autistes...).

Il n'y a pas de frais d'inscription, on vous demandera seulement un chèque de caution dans le cas où vous souhaiteriez emprunter des documents.

Une documentaliste est là pour vous aider dans vos recherches et vous conseiller des ouvrages adpater à vos besoins.

 

Je n'habite pas à proximité de Clermont-Ferrand, peut-on m'envoyer des ouvrages ?

 

Le centre de documentation a une vocation régionale. Si vous n'avez pas la possibilité de vous déplacer jusqu'au CRA, nous pouvons vous adresser des documents par La Poste (trois documents maximum). L'envoi sera effectué après réception d'un chèque de caution. Les frais de retour seront à votre charge.

Vous pouvez consulter notre base de données pour repérer les documents que vous souhaiteriez emprunter ou demander conseil à la documentaliste en la contactant par mail ou par téléphone.

 

Je n'habite pas en région Auvergne et j'ai besoin de ressources documentaires. Comment faire pour y accéder ?

 

Chaque région dispose d'un CRA au sein duquel se trouve un centre de doucmentation.

Nous vous invitons à vous rapprocher du CRA de votre région d'appartenance pour leur faire part de vos besoins.

Consultez la liste des CRA

CRA Auvergne

Unité pour Enfants et Adolescents / Unité pour Adulte

Service de Psychiatrie de l’Enfant

et de l’Adolescent

CHU

63003- Clermont-Ferrand CEDEX1

Tél : 04.73.75.19.48

cra-auvergne@chu-clermontferrand.fr

Les autres CRA en France